Petit lexique indispensable de l’immobilier

Pour s’y retrouver dans le monde de l’immobilier, il est important d’en connaître le vocabulaire spécifique. Voici quelques termes incontournables quand on veut vendre ou acheter.

  • Titre de propriété : un bien a un propriétaire. Son nom figure dans l’acte notarié.
  • Entrer en jouissance : c’est pouvoir profiter des lieux, jouir d’un bien. C’est le cas lorsqu’on reçoit les clés du bien, après le passage à l’acte.
  • Jouissance différée : vous êtes déjà propriétaire, mais ne prenez pas possession des lieux, qui ne sont pas disponibles, avant trois mois, six mois, ou plus…
  • Droit de préemption : dans le cas où vous vendez votre bien, et que le locataire qui y réside est là depuis longtemps (au moins dix-huit ans ), il doit être le premier informé de la mise en vente. Pas seulement pour lui signifier son préavis, mais aussi pour lui ouvrir le droit d’acheter le bien s’il le souhaite.
  • Droit de servitude : il peut exister un passage sur un terrain qui peut être utilisé par le voisin. Certaines servitudes ne sont pas apparentes: c’est le cas d’un collecteur d’eau souterrain, ou de câbles qui traversent le terrain.
  • Affirmation de sincérité : vous certifiez au moment de l’acte que le prix qui y est stipulé est le prix réel de la vente. Il ne peut pas y avoir de dessous de table.
  • Vétusté : c’est une constatation de l’ancienneté d’un bien, une conséquence de son usage. Quand on fait une évaluation, par exemple, on va indiquer une vétusté de 10% pour une ancienneté de dix ans.